Tous les articles par Shaolin Nantes

Le « goût » du style Shaolin

Maitre Shi Heng Jun 释恒君
Maitre Shi Heng Jun 释恒君

Comme chaque style traditionnel, l’école de Shaolin (少林) à ses particularités qui les différencient des autres écoles de wushu (武术).

Lors de mon séjour de deux ans en Chine au temple de Da Fa Wang Si (大法王寺), j’ai remarqué dans le bureau du maître un tableau avec des inscriptions. Comme au début j’avais un niveau de chinois très faible, je n’y ai pas prêté attention.

Quelques mois plus tard, je suis retourné dans le bureau du maître boire le thé avec lui. Entre temps, j’avais fais pas mal de progrès en chinois ce qui m’a permis de comprendre quelques idéogrammes sur le tableau. J’ai alors demandé au maître à quoi correspondait les inscriptions sur le tableau.

Il m’expliquait alors que ces inscriptions définissaient le « goût »  de l’école de Shaolin. Chaque groupe de trois idéogrammes correspond à une comparaison définissant ainsi une particularité de l’école. Pour chaque comparaison il me faisait une petite illustration en exécutant un mouvement.

Le tableau

Il ajouta que c’est une des choses les plus importantes. Ne pas s’attacher à la forme mais s’imprégner des principes et du « goût » du style.

Le texte suivant correspond donc aux « goûts » de l’école de Shaolin. Il est composé des 18 comparaisons construites toutes de la même manière : 3 idéogrammes avec comme deuxième idéogramme 如 (ru) qui signifie « comme ».

少林功夫如字决 
« SHAOLIN GONG FU RU ZI JUE»
SPECIFICITES DU KUNGFU SHAOLIN

(Version écrite au temple DaFaWang)

動如偑  坐如籦

站如松  立如钉

卧如弓  起如鹤

落如雀  攀如猿

旋如鹰  盤如蛇

仆如虎  翻如鹞

脱如兔  缩如猫

轻如鸿  重如铁

转如鑚  滚如轮 

Traduction:
動如偑: Se mouvoir comme le vent
坐如籦: S’assoir comme une cloche (aussi stable qu’une cloche en fonte)
站如松: Immobile comme un sapin
立如钉: Se tenir debout (être droit) comme un clou
卧如弓: Allonger comme un arc
起如鹤: Décoller comme une grue
落如雀: Atterrir comme une pie sur une branche
攀如猿: Grimper comme un gibbon
旋如鹰: Virer comme un aigle
盤如蛇: S’enrouler comme un serpent
仆如虎: Bondir comme un tigre
翻如鹞: Se retourner comme un busard
脱如兔: S’enfuir comme un lièvre
缩如猫: Se contracter comme un chat
轻如鸿: Léger comme une oie sauvage
重如铁: Lourd comme du fer
转如鑚: Tourner
滚如轮: Rouler comme une roue d’une charette

© Copyright Shaolin Nantes.

 

 

 

 

 

L’origine des noms des moines de Shaolin

Le grand Maitre Shi Su Xi
Le grand Maitre Shi Su Xi 释素喜

On entend souvent parler des maîtres de Shaolin dans les médias spécialisés. Les plus connues sont Shi De Yang (释德杨), Shi De Cheng (释德成), Shi Heng Jun (释恒君) etc. On peut se rendre compte d’une certaine similitude dans leurs noms. Le but de cet article est donc de vous éclaircir sur ces noms et leurs origines.

Tout d’abord, on peut diviser la lignée des moines de Shaolin en trois grandes parties :

1ère lignée d’abbés du Monastère de Shaolin
1) Ba Tuo 跋陀 (est le fondateur du monastère et le premier abbé du monastère)

2ème lignée d’abbées du Monastère de Shaolin
1) Da Mo 达摩 (378-?) (est le fondateur du CHAN (禅), connu pour avoir créé les premiers qigong de Shaolin 少林气功, Yi Jin Jing 易筋经, Xi Sui Jing 洗髓经 etc)
2) Hui Ke (487-594)
3) Sheng San (d. 606)
4) Gao Xing (580-651)
5) Hung Ren (600-678)
6) Hui Neng (638-713) (extrêmement influent, sa propre vie est considérée comme un sutra, le premier abbé, qui a écrit les principes du bouddhisme Chan. Avec la mort de Hui Neng une nouvelle lignée de moines commence à Shaolin. La première génération de cette lignée est Fuyu.)

3ème lignée d’abbées du Monastère de Shaolin
1) Fu Yu (福裕, 1203-1275) (Dynastie Song) (première génération de « moine combattant », fondateur de la lignée du monastère de Shaolin)
…)
29) Shi Xing Zheng (1914-1987)
30) Shi Yong Xin (né en 1965, abbé actuel)

Pendant la dynastie Song, l’abbé Fu Yu (福裕) a écrit un poème avec lequel on détermine les noms des moines de Shaolin (appelé en chinois 七十字 « les 70 mots »). Donc depuis l’apparition de ce poème est née la lignée des noms des moines que l’on connaît aujourd’hui. Ces noms sont décomposés en trois parties de la façon suivante :

-la première partie du nom est toujours la même : 释 (shì). C’est le diminutif de 迦牟尼(shì jiā móu ní) qui est un hommage au bouddha Sâkyamuni.

-la seconde partie du nom correspond à la génération du moine. C’est cette partie précise du nom qui fait référence au poème de Fu Yu 福裕 et qui permet de déterminer la génération du disciple.

Ce poème est le suivant :

福慧智子觉,了本圆可悟。
周洪普广宗,道庆同玄祖。
清静真如海,湛寂淳贞素。
德行永延恒,妙体常坚固。
心朗照幽深,性明鉴崇祚。
衷正善禧禅,谨悫原济度。
雪庭为导师,引汝归铉路。

En PinYin :

Fu hui zhi zi jue,
liao ben yuan ke wu
Zhou hung pu guang zong,
dao qing tong xuan zu
Qing jing zhen ru hai,
zan ji chun zhen su
De xing yong yan heng,
miao ti chang jian gu
Xin lang zhou yu shen,
xing ming jian chong zha
Zhong zhen shan xi shang,
jin zhi yuen ji du
Shui ting wei tao shi,
ying ru gui ming lu

Correspondance des mots du poème avec le nom des génération :
1. Fu Yu Hui Ju    10. Wu                       19. Xuan        28. Chun
2. Hui                        11. Zhou                    20. Zu             29. Chen
3. Zhi                         12. Hung                   21. Qing        30. Su
4. Zi                            13. Pu                         22. Jing          31. De
5. Jue                         14. Guang                23. Zhen       32. Xing
6. Zi                            15. Zong                    24. Ru            33. Yong
7. Ben                        16. Dao                      25. Hai          34. Yan
8. Yuan                     17. Qing                     26. Zan         35. Heng
9. Ke                           18. Tong                    27. Ji              36. Miao
37. Ti                          38. Chang

Traduction du poème (j’ai fais de mon mieux):

* * *

Seules les personnes saines peuvent comprendre la voie, ensuite elle pourront atteindre la sagesse et le bonheur.
Utilisez l’ensemble pour voir les principes, vous pourrez comprendre la voie.
Nous devons répandre le CHAN (Zen) comme des rayons de soleil sur le monde entier.
Toutes les branches du bouddhisme ont la même racine.

La clarté et le calme sont profonds comme la mer.
Quand vous abandonnez vos attachements, votre vrai visage apparaît.
Seule la vertu est sans fin,
Votre cœur pur ne change jamais.
Quand votre coeur sera calme, sa luminosité dissipera l’obscurité.

Votre vraie nature est la plus haute.
Si vous êtes loyal, honnête et gentil, vous recevrez le bonheur et la paix.
Rappelez-vous toujours du cœur de Bouddha.
Dans l’esprit de Huike,
C’est la voie du Bouddhisme.

* * *

-Enfin la troisième partie du nom est donnée par le maître à son disciple.

Pour résumé, le nom d’un moine/disciple de ShaoLin se décompose toujours de la façon suivante :

SHI (释)         +         la génération  +         nom donné par son maître

Ex :  SHI 释 + HENG 恒 + JUN君

Traditionnellement, ces noms étaient réservés qu’aux moines ordonnés. Aujourd’hui, c’est une toute autre réalité. De nos jours, la plupart des maîtres de Shaolin ne sont pas moines (和尚) mais possèdent un nom bouddhiste (法名) qui leur a été donné par leurs maîtres.

© Copyright Shaolin Nantes.